Historique

 
Plusieurs fois remaniée, autrefois moitié ferme-moitié maison de maître, cette maison est depuis les années 1960 aménagée en une confortable maison familiale.
Construite au XVIIème siècle avec les pierres de la carrière encore visible à côté de la maison, c’était le centre d’un domaine de plusieurs dizaines d’hectares vivant en autarcie. On y faisait son blé (d’où l’appellation Saint Jacques des Blats); le four à pain est maintenant à l’intérieur de la maison ; à l’arrière le buron était la pièce où se fabriquait la tome, le fromage, le beurre et où étaient entreposés au premier étage les légumes du potager ainsi que quelques fruits. Dans la grande cheminée on fumait les salaisons. Avec deux granges la propriété pouvait accueillir prés d’une centaine de vaches. Non loin de la piscine les anciennes porcheries, le lavoir et les restes du moulin sont toujours visibles. Quelques arbres fruitiers côtoyaient les buis et les houx.

L’aménagement actuel a été réalisé par le Général Paul Peschaud du Rieu et son fils.
Le général Peschaud du Rieu, dont c’est la maison natale, a été à l’origine de la création des régiments parachutistes dans l’armée française ;il épousa Maria Soloviov, veuve d’un officier du dernier Tsar.